Métier de liberté, devenir High Ticket Closer

Devenir High Ticket Closer vous intéresse ? Oui, mais avant, voyons ensemble à quoi corresponds ce métier de liberté encore méconnu et pourtant à très fort potentiel.

Vous commencez à nous connaître. Ta meilleure vie aime ces activités qui offrent un maximum de flexibilité. Mais avant toute chose, qu’est ce que le Closing ?

Métiers de liberté, devenir Hight Ticket Closer ta meilleure vie

Définir le Closing

Le Closing se définit comme une technique qui vient clôturer ou sceller une transaction commerciale. C’est en effet, la dernière étape d’un processus de vente. De l’anglais « close », soit « près », ou « proche », cette pratique est définitivement le petit coup de pouce qui vient basculer un potentiel prospect encore habité par un doute, en acheteur déterminé et sûr de lui.

Certainement, avez-vous déjà eu à faire avec un Closer sans le savoir. Ou encore, sans réellement avoir mis un nom propre dessus. Ce métier n’est pas nouveau sous le soleil du commerce. Seulement, il revêt désormais une nouvelle jeunesse à l’heure du digital et de l’explosion des formations en ligne et de l’infoprenariat. Quoi de mieux qu’un HTC (High Ticket Closer) pour convertir les sceptiques en futurs clients pour votre business en ligne.

Pourquoi « High » dans High Ticket Closer vous demandez-vous sûrement ? Et bien, l’intérêt même du closer en plus de conclure des achats pour son employeur, sera de toucher des commissions à la hauteur de la vente effectuée. Vous l’aurez compris, plus le produit sera coûteux, plus cette commission sera élevée. Le HTC privilégiera donc ce genre de produit à fort potentiel de rentabilité.

Closer ou commercial ?

Nous avons tous le souvenir du commercial, attaché case à la main, costume cravate, faisant du démarchage téléphonique ou encore du porte-à-porte dans le but impératif de vendre son produit à tout prix. Très souvent animés d’un argumentaire quasi-machinal, énergétiques, légèrement sous pression, excités.. Bon, il est vrai qu’ils se font rares de nos jours. Néanmoins, le souvenir qui nous reste n’est pas plus prestigieux que cela à leur sujet. 

Commercial ou closer ?

Le Closer, c’est tout autre chose. Déjà, son travail est plus ou moins pré mâché, je m’explique : c’est le client qui vient au Closer. À la différence d’un commercial qui doit, quant à lui, démarcher des personnes dites « lambdas ».

Ici, le prospect souhaite déjà acheter le produit proposé, toutefois, il hésite encore à se lancer, désire peut-être des informations supplémentaires, des avis, des conseils.. À ce moment-là seulement, intervient le Closer. Il aidera ainsi le futur client à passer à l’action en lui fournissant les informations manquantes, mais surtout en lui apportant l’écoute favorable à son déclic émotionnel (raison principale d’un achat).

Devenir Hight Ticket Closer Ta meilleure vie

Cette technique de vente requiert des qualités opposées à celles généralement attribuées au commercial telles que nous les connaissons. L’art de closer se jouera plutôt sur des compétences comme l’écoute et la patience. On parle souvent de la stratégie du 20/80, ou comment parler seulement les 20 % du temps. Le reste dédié à une écoute active de son interlocuteur. Les différences notables seront également son calme, son empathie, bien sûr, son côté « humain » mis en avant par ses adeptes. 

Avantages à devenir High Ticket Closer

Par ce qu’ici, à Ta meilleure vie, nous mettons en avant ces métiers qui permettent de gérer son emploi du temps ainsi que sa géolocalisation. Les qualités du HTC résonnent en nous fortement dans cette perspective.

–> Devenir indépendant, travailler à son compte et ne plus dépendre d’un patron.

–> Revenus confortables, dans le cadre du High Ticket Closing notamment. Combien de vente pouvez-vous closer par téléphone ? Imaginez toucher des commissions sur chacune d’entre elles.

–> Liberté géographique (on adore.) Travaillez de n’importe où, mais privilégiez toujours une bonne connexion Internet et bien sûr, un bon téléphone.

–> Relationnel, l’aspect humain du closing est une partie enrichissante à prendre en compte. Vous serez emmené à apprendre à connaître vos prospects, à répondre à leurs problèmes et à les guider vers des solutions adaptées (dans le cadre du closing, j’entends bien).

Les inconvénients du High Ticket Closing

Parlons peu parlons bien.

–> Le prix des formations. Vous commencez à me connaitre, j’encourage sans cesse la formation. Je me forme régulièrement moi-même. Mais pour être totalement transparente, une formation complète pour devenir HTC peut vite monter aux alentours de 4000 voire 5000 euros.

C’est un prix décent à la vue des avantages cités plus haut. Mais tout de même, il faut avoir une sacrée dose de détermination, et de goût du risque pour se lancer. Surtout pour une activité qui est encore quasi inconnue du grand public. Peut-être est-ce également un avantage ? Ou un argument en faveur de cette activité ? Difficile à dire. Je ne possède pas encore le recul nécéssaire pour être suffisamment objective là-dessus. Avoir une vision sur du long terme est une chose, mais le manque d’informations sur ces acteurs de l’ombre joue en défaveur du HTC à mon sens.

–> L’aspect « humain« . Oui, mais non. Soyons réaliste, une transaction commerciale reste une transaction commerciale. Les Closers ont très souvent recours à des techniques de persuasion poussées, ainsi qu’à des leviers psychologiques profonds pour conclure leurs ventes. Sans rentrer dans le débat de si manipuler peut être positif ou non, disons simplement qu’un Closer préférera faire une vente au bout d’une heure avec un potentiel prospect que l’inverse… Pas de ventes = Pas de salaire.

Conclusions, mon avis sur le High Ticket Closing

Beaucoup d’entre-nous avons un rapport très spécial avec la vente. Même si celle-ci ne parait pas souvent en être une. Personne ne peut nier toutefois que cela fait parti du système des choses et qu’il est impossible de l’éviter entièrement. Tous les jours, nous sommes emmenés à marchander quelque chose, que ce soient nos services, nos produits, tout ce qui possède de la valeur.

En somme, l’éthique commerciale est propre à chacun d’entre nous et surtout, très personnelle. Le High Ticket Closing apporte certes ses avantages, mais cela a un prix. Jusqu’ici, rien de bien anormal. C’est en effet un marché grandissant, peu connu encore, néanmoins très prometteur et avec une demande grandissante à ce que j’ai pu comprendre. Très développé aux Etats Unis, le France ne tardera pas très bientôt à suivre cette courbe de croissance inévitablement.

Vous pourrez devenir HTC si vous le désirez ou en recruter un si vous avez déjà un business et si vous désirez booster vos ventes.

Quelques articles interéssants sur le sujet

Comment closer des Clients High Ticket –> ici

J’ai trouvée 2 grandes formations pour se former au métier de HTC :

Closer Evolution (financée par le CPF) –> ici

Closer Academy (financée par le CPF) –> ici

Ceux qui seront suffisamment aventuriers pour se lancer aujourd’hui deviendront peut-être les précurseurs du HTC français de demain.

Et toi, qu’en penses-tu ?